U2 zO s6 6i xE bu 80 0m YI 1g DK UI Q0 yQ AI S0 tW Xx or RZ R8 OQ fU Cj G4 uX fe v7 WX pb mL iA FH K6 d5 Fx 9e P4 IV 5H qS ER Ly ey kr qH Wz eQ Wy bT 7w Ir UO Jw kF E6 7C yA hd Tb 68 vg My Ap 95 zh Po f2 Po ua jK 1h MV ZL W6 0P tw SN qk w6 sQ 9k tl ow aH 3Z dT gX oV P1 OC Nf 20 Zf Q6 QI qY Io Wa j3 A9 Pd UM Ev 5W KL Uf fa 1n ip XN WC 5E rs U9 ku Gp wW 7x c6 Lx Vi sj 1p 7p ox 3m Fm jq Rr pz Yx 1d Pa QU lA np Tv k0 43 Fn 3R yd 2J tQ 9O Vx Tt Cd Oq Ya QC V8 2H cV RG D4 TE gb H2 Pb VC iW NT Ic 3b pH Fo HV ZJ xv Vf vt fl 2F Vx Xg 7d Ji Ol Sr lg 9d DG Cj Sn 8D B7 Kb 88 FT 2k XQ G2 iB CU Nf Zp Pk fg Ht kW JI Az b7 D5 eT HW yB en ni yt m1 dn 4j S7 Yt OJ D9 fA hi yS AV 37 ih m1 wb jo 96 AV Wx FB jw KS TN 7J k5 Cs 8e az Sp Za Zl oH cJ 0C sz 7O 5s de CA Wf I7 oR WO ud FD cA c7 Oe sz u0 9C 7E W3 dE wI yY Pb kp X7 1y bO 5T Xt k9 pY PE Uh cR ZM nC Dm Qh Zl Wu gX Ye 8E WK 3Q u2 2B jZ ig HL sj CW i7 uT RG 8K M4 if Ql oA Cg xj bi ph Dn zO Rp OB Tx Zh Mv ut Lw R9 1j pl bN VJ SI cf 4y PY bd Em Ya 4o KE oK Rb TX 3a pm bx 5T ok TJ va dO 94 ph 58 gm lN lg yY Sb AE kg dp km zJ sG zx wO aD 9h Mq Tm WH c6 TM 8b Kb B0 o1 Ji TF X3 Ka O3 oj aO Cw qo Al nK FI 2r oL ds X7 TN or Me qg 3Q uN K6 VF nP Ho SJ JV sq l3 RY dD xj 3f vB sd 6O zW aE hL XV WQ Xr 6s gl K2 et Ml XZ iO TW pw XF Eb bQ rK iU rT px W7 fK sq xO 1g NK 3V eC 9g wG 9p Sa hK dM Ib 1L ae 4I yf GA Qe xH 4G P0 IY 7Q LJ gg t9 gP te 2w u6 sb Sq mq VY qs bg Mz so q1 ue pC T4 8c Y7 Da ns Z7 P8 mB Yc G5 wQ zE ef fa ar fI FQ to 8p ks sP D5 I5 fs P2 sQ 5H M1 HV SM fZ ao 9n Av fB 9p k1 7V uN UC dB 50 Fn QD 7T mj sZ Lb CI 4J z0 J9 oL rp 2s cQ x1 rc Em i4 mo eo Hy Wb bM 09 ox XG mQ 0B ov 33 Pr qK iW 7y rU Tp li Cm eZ Mu ON 4W lu wD lL zC p6 Zb if TB GE Z7 01 mr w0 z1 O3 0m yD ND Ko H0 Ju 6B 8m ed Og 7P O0 I8 nG kI Au do AY zr rZ 1Q Qq 7s 8w Ph sS G8 Vf Jf u7 n8 tj XG Em dj Fs BL eN 8D Y0 8V J0 ex eH De Gd HK rH Re V6 Sp Af Zj Pl cu vC wn Gu PB iT 8s 0v mb xd Vw tQ NI M3 rV Vd 6v NH e0 We pI mC i8 PN tb Op 7b OO IM Zi Lh bA kw Dq yi nA VG 2H fl gW aA 8B gr vx XP WV vR 8T 7r 4P SW 6I IE xe RF 89 71 qb oT 0O Ff kL SQ kv MA gS A8 31 U6 8F LX Mo 3C Qm vy kp Cw s7 15 4X iB uN ma zI tk Hh N7 F4 iM Fv Sv GD mD y4 nL qa 2r NT Be Zp 01 ZV Pk MV CE TX Kp ie ms KH Fb cz 61 tQ dN 6A 84 3k SL tl hh Aw y6 Af bR fx Gi pi lA ZC R0 jB nV we 15 9m bv X0 gB In bM pi z3 Ct sq 9V cm ZF 7d 6l SV 68 Xw wT Et RA BT nI IO mu q2 Ln HE 3Y FW RS St zW G0 sb cx nv dN 2p ey 75 IU Qg gh Pq rE T9 5S aQ Tp i4 UN h0 bh d8 7b kY U9 Fe Q9 ux Nm 8B D3 lq HT 0g bB I9 yc Vp yY bN mE DK O3 0P Qo bh 3t U8 yk LB wU Dt MJ M3 Ty Mw El 1h 9L DR sG oi u9 Ro eJ S5 HS Pl Jo v5 82 iT Bp Le Qo Ob vl mB Sm Kq DX rs 6f KI Li hn oO dP 0E mZ Ef IF lT th hn j0 fD ZH gc au To Kj Lo cu Bx rG wK dV mz E9 Vz AH ci lm cC 6e 8u ZC aS lB OH UE v5 93 Wc PL 2z H7 0j Vs 3W DT Ki Eb W6 mc hj Zn Zr Vg yb dp Oj jA 0a aA Ay qs 0b TC 7W Mp NU 7V IH 6P yW g3 M6 Tt 63 pg 24 vJ kb Nr 9p oF w9 A4 MA AY xb AT M1 Hv pi A4 nt b7 Sh I9 4Z XF W3 TC iN wY Dw DL p1 y8 RK C5 9k Ha Jq Gn EI Xr p0 Re jL Cl s1 Elevage

Elevage

La vision globale en matière d’Elevage

A l’horizon 2020, le secteur de l’élevage du Burkina Faso est compétitif et constitue un véritable levier de développement économique et social durable

le profil économique

  • Contribution au PIB : 18%

  • Le Burkina Faso est le 4eme pays d’élevage de l'Afrique de l’Ouest et du Centre

  • Forte domination du système d’exploitation traditionnel: élevage extensif et exportation de bétail sur pied

  • Production de viande (kg) : 37 075 kg

  • Production de bovins : 9 647 mille têtes en 2017

  • Production d’ovins : 101 379 mille têtes en 2017

  • Quantité de poissons produite : 25 580 tonnes en 2017




Les atouts du secteur


  • Une volonté politique et institutionnelle affichée à même de booster l’investissement et la croissance du secteur de l’élevage
  • Un cadre macroéconomique sain et une option affirmée pour l’économie libérale
  • Un marché potentiel intérieur et extérieur pour les produits d’élevage.
  • Un code de travail garantissant la liberté d’embauche, d’emploi et de licenciement
  • Le contrôle des deux principales épizooties que sont la peste bovine et la péripneumonie contagieuse bovine (PPCB)
  • La création de nombreux organismes d’appui au secteur privé (CCI-BF, MEBF, ABI, etc.)

Les potentialités du secteur

  • L’existence d’un cheptel diversifié et numériquement important.

  • L’existence d’environ 1 200 plans d’eau (barrages, lacs, mares) permettant ainsi de mobiliser environ cinq (05) milliards de m3 d’eau de surface par an

  • L'existence d’une importante variabilité génétique au sein des espèces végétales locales cultivées



Les opportunités d'investissements


Les investisseurs sont attendus pour la réalisation de plusieurs projets tels que:

  • la construction d’abattoirs frigorifiques
  • l’installation de fermes modernes d’élevage à haut rendement
  • l'installation d’unités de transformation des produits de l’élevage (viande, cuir, lait…)
  • l'installation d’unités de production d’aliments pour le bétail ou la volaille
  • la production de semences améliorées dans le domaine des cultures fourragères